Découvert bancaire : quelles sont ses conséquences et comment l’éviter

Le découvert bancaire touche malheureusement de nombreux français. Il survient lorsqu’une personne poursuit ses dépenses, même lorsque son compte en banque est vide. Heureusement, il existe certains conseils qui peuvent vous aider à vous protéger d’une telle situation, et à limiter les frais de découvert.

decouvert bancaire

Dans le cas d’une mauvaise gestion de ses économies, le découvert bancaire peut très vite survenir. Comment vous assurer que vous ne devrez pas régler des frais de découvert pour vos dépenses, si vous ne suivez pas ces dépenses et n’effectuez pas la gestion de votre compte en banque de manière régulière ? Pour vous éviter ce découvert bancaire à l’avenir, nous vous proposons de découvrir à suivre quelques conseils à appliquer au plus vite.

Si le découvert bancaire et les frais associés à cette situation vous font peur, vous pourrez en discuter avec votre conseiller financier, qui pourra vous faire une offre de découvert autorisé pour votre compte en banque concerné. Pour autant, vous devrez rappeler que cette offre engage également des frais.

A la suite de cet article, nous aborderons les sujets suivants :

  • Quel est le principe du découvert bancaire ;
  • A combien peuvent s’élever les frais de découvert ;
  • Quelles peuvent être les solutions pour éviter ce découvert.

Avantages et inconvénients des solutions contre le découvert bancaire

Avantages

  • Vous pourrez limiter les frais de découvert
  • Vous garderez une situation financière stable et gagnerez la confiance de votre banquier
  • Vous pourrez réaliser des économies et cette gestion de vos finances peut vous aider à gérer au mieux votre budget

Inconvénients

  • Ces solutions vous demanderont du temps, puisque vous devrez suivre de près les mouvements de votre compte
  • Dans certains cas, vous pourriez avoir du mal à éviter le découvert
  • Si votre banque ne dispose pas d’une application pour suivre vos dépenses, comme cela est le cas pour Cofidis, cette gestion peut être plus complexe
Faq sur les frais de découvert

Qu’est-ce que le découvert bancaire ?

Le découvert bancaire survient lorsque vous dépensez plus d’argent que vous en avez réellement sur votre compte en banque courant. Le solde du compte devient négatif, et si une dépense supplémentaire survient, il tombe dans le découvert. Dans certains cas, une personne peut souscrire à une option de découvert autorisé, ce qui signifie qu’un plafond sera fixé pour que cette personne puisse poursuivre ses dépenses, même lorsqu’il n’y a plus d’argent disponible sur le compte bancaire. Bien sûr, cette option génère elle aussi des frais.

Pour autant, si vous vous trouvez dans une situation financière délicate, il se peut que votre banque se refuse de vous accorder de découvert autorisé. Dans ce cas, vous devrez prêter attention à vos dépenses pour éviter les frais engendrés par ce découvert. Quand on parle de découvert autorisé, il peut aussi s’agir du dépassement de plafond de découvert autorisé. Cette situation génère également des frais, qui pourront être différents de la précédente.

Qu’est-ce que le découvert bancaire

A combien peuvent s’élever les frais de découvert bancaire ?

Heureusement pour vous, le montant des frais de découvert est plafonné. Pour en savoir plus concernant les intérêts débiteurs que vous devrez verser en cas de découvert, nous vous conseillons de lire votre convention de compte, sur laquelle devraient figurer l’ensemble des frais liés au découvert. Vous retrouverez également ces informations concernant la banque Cofinoga.

Les intérêts débiteurs peuvent aussi être appelés agios, et vous serez dans l’obligation de régler les sommes demandées en cas de découvert non autorisé. Ils peuvent être calculés de différentes manières, en fonction de deux cas de figure :

  • Le découvert reste dans la limite accordée par la banque. Dans ce cas, en 2021,  les frais de découvert devraient s’élever à 7 ou 8% de la somme soumise au découvert.
  • Le découvert dépasse ce premier palier. Dans ce cas, les agios seront plus importants, et la banque pourra appliquer un taux majoré. Le taux peut être de 12% et même grimper au-delà, bien que les banques soient dans l’obligation de respecter le taux d’usure, qui est déterminé par la Banque de France et adapté tous les 3 mois.

Le calcul des agios peut généralement s’effectuer selon la méthode hambourgeoise, en appliquant cette formule : Frais de découvert = Nombre de jours x Montant du découvert x Taux / 365. En voici un exemple :

Montant du découvertNombre de joursTauxAgios
1 200 €208%5,26 €

D’autres frais peuvent survenir, appelés frais de forçage et commissions d’intervention. Ces frais ne peuvent pas dépasser le total de 80 € par mois.

Quelques solutions pour éviter le découvert

La meilleure solution pour éviter le découvert reste d’opter pour une meilleure gestion de votre budget. Pour cela, vous devriez suivre vos dépenses, et de les adapter en fonction de votre budget. Vous devrez prendre en compte vos charges fixes, et les enlever des revenus perçus chaque mois, ce qui vous permettra d’obtenir le montant qu’il vous reste à dépenser chaque mois. Veillez à respecter ce montant et à ne pas le dépasser pour éviter les frais de découvert.

Pour éviter les frais de découvert, vous pouvez mettre en place un budget qui vous aidera à limiter vos dépenses et à réaliser des économies. Ces économies peuvent aussi vous aider à limiter l’utilisation d’un prêt bancaire.

Si vous parvenez à réaliser des économies et à mettre de l’argent de côté, vous pourrez également vous servir de cette somme lorsque vous en ressentez le besoin, afin d’éviter tout risque de découvert. Bien sûr, il existe la solution de demander un découvert autorisé auprès de votre banque, bien qu’il ne s’agisse pas d’une solution adaptée à toutes les situations.

Découvert bancaire – FAQ

Que se passe-t-il si je ne parviens pas à rembourser mon découvert ?

Si le découvert n’est pas remboursé sous 3 mois, votre banque se voit dans l’obligation de vous proposer une offre de crédit, valable sur une durée de 30 jours.

Quel est le montant des frais pour un rejet de prélèvement ou de virement ?

Pour de telles actions, les frais de rejet sont plafonnés à 20 €.

Un crédit peut-il être plus intéressant qu’un découvert autorisé ?

Souscrire un prêt personnel peut vous permettre de profiter d’un taux plus bas, bien que cette solution ne soit pas conseillée si vous l’envisagez pour combler vos dettes.

author
Écrit par
L'expert en prêts, Andreas Linde, travaille dans le secteur financier depuis 2014. Sur Matchbanker, il écrit sur le sujet des prêts, du refinancement, du TAEG, des taux d'intérêt et de tout ce qui concerne la finance.