Comment les institutions évaluent-elles votre solvabilité ?

écrit par Mickael

Avoir une cote de crédit positive est un élément décisif lorsqu’il s’agit d’obtenir un prêt. Cela vaut pour une demande de prêt auprès d’une banque traditionnelle ou auprès d’une institution financière en ligne.

Cependant lorsque votre demande de prêt est rejetée, il est parfois difficile de comprendre les raisons de cette décision.

Afin de comprendre le processus d’évaluation, il est essentiel de comprendre comment les prêteurs évaluent votre solvabilité et quels facteurs jouent un rôle important dans cette évaluation. En fonction de cela vous pouvez par la suite augmenter la qualité de votre dossier.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est une cote de credit et comment l’améliorer au maximum.

Comment les institutions évaluent-elles votre solvabilité ?

Que signifie être solvable ?

Si vous voulez faire une demande de prêt en ligne, le prêteur doit d’abord évaluer votre solvabilité et votre situation financière.

Être solvable est donc un synonyme d’être en capacité de remboursement.

L’évaluation de votre solvabilité sera effectuée à chaque fois que vous demanderez un prêt. La raison de cette vérification est très simple :

Les institutions financières ne veulent pas être confrontées à des risques de défaut de paiement trop importants.

Pour cette raison, les prêteurs analyseront votre situation économique et s’assureront que vous pouvez vous permettre d’emprunter de l’argent et que vous êtes en mesure de rembourser le montant emprunté dans le délai convenu dans le contrat.

Toutefois, cette évaluation n’est plus aussi rigoureuse qu’il y a quelques années, et il est maintenant possible d’obtenir un prêt en ligne tout en étant fiche au FICP.

En effet, lorsque vous faites une demande de prêt en ligne, il n’est pas nécessaire de soumettre une grande quantité de documents.

C’est aussi pour cette raison, que les démarche concernant l’évaluation de votre dossiers sont plus rapide. D’où l’avantage du principe de réponse immédiat.

La raison de ce traitement accéléré de vos données est simple, les entreprises en ligne utilisent des systèmes informatiques automatisés, qui ont été développés à l’aide d’algorithmes qui, en analysant les données du demandeur, estiment le risque de non-paiement associé à l’ouverture du prêt, permettant une analyse automatique de leur situation économique.

La seule chose nécessaire à la réalisation de cette étude est que le client fournisse ses données d’identification bancaire en ligne afin que le système de vérification automatique puisse accéder à ses informations financières.

Lorsque cette étude se fait instantanément, le temps de réponse au rejet ou à l’octroi du prêt n’est que de quelques minutes.

Pourquoi est-il important d’avoir une bonne solvabilité ?

Plus votre cote de crédit est positive, plus il est probable que votre demande de prêt sera acceptée.

N’oubliez pas que la cote de crédit détermine si vous êtes financièrement en mesure de rembourser votre prêt ; par conséquent, si votre cote de crédit n’est pas bonne, vous n’aurez accès qu’à des prêts à taux d’intérêt très élevés en raison du risque de défaut associé.

Si votre cote de crédit est strictement négative, toutes vos demandes de prêt pourraient être refusées.

Par conséquent, vous devez faire un effort pour améliorer votre solvabilité avant de soumettre votre demande de prêt.

Que sont les garanties et quels sont les types de garanties ?

Les garanties sont un moyen de démontrer à votre banque que vous avez les capacité pour faire face à un paiement grâce à certains biens.

Il existe deux type de garantie :

  1. Garanties personnelles : Dans le cas où vous n’êtes pas en mesure de faire face à une dette, vous assurez votre emprunt par le biais de biens présents et futurs.
  2. Sûretés réelles : Dans le cas des sûretés réelles mobilières, les biens sont considérés comme corporels, c’est-à-dire comme des biens qui peuvent être touchés pour effectuer un paiement.

Il existe deux types de sûretés réelles mobilières :

  1. L’hypothèque : Le bien soumis à garantie est généralement un bien appartenant au débiteur ainsi que les parkings, la résidence habituelle, la résidence secondaire, etc.
  2. Le serment ou promesse de don : Il peut s’agir de biens que nous offrons, tels que des effets personnels, de la machinerie ou du mobilier.

Le gage s’entend comme un bien sous forme de droits, par exemple :

  • Un fonds d’investissement,
  • Le solde d’un compte personnel,
  • Un contrat de vente,
  • Etc.
Trouver votre prochain prêt sur Matchbanker