Impôts : changements à prévoir pour l’année à venir

Impots-changements-a-prevoir-pour-annee-a-venir

En 2022, certains changements sont à prendre en compte concernant le règlement des impôts français. Suite à l’inflation croissante en France et dans le reste de l’Europe, une baisse de l’impôt sur le revenu est à prévoir, qui pourrait concerner de nombreux ménages. Que faut-il savoir à ce sujet, et serez-vous impacté par ces changements ? On vous l’explique sans attendre.

L’inflation entraîne une baisse des impôts

L’inflation impacte le budget des français, et pour faire face à cette augmentation du coût de la vie qui touche de nombreuses personnes en France, le gouvernement a annoncé une revalorisation de l’impôt sur le revenu en 2022. Cette revalorisation de 1,4% a pour but d’atténuer les effets de la hausse des prix à la consommation, et se traduit par une élévation du seuil d’entrée des tranches du barème des impôts.

Concrètement, il faudra déclarer 26 070 euros pour être imposé dans la seconde tranche des impôts (30%) en 2022, contre 25 710 en 2021. Cela s’applique à l’ensemble des tranches du barème.

À qui cette baisse des impôts devrait-elle profiter ?

Tout d’abord, il faut savoir que cette revalorisation concerne les revenus de 2021, que vous pourrez déclarer sur l’interface des impôts au printemps 2022. Elle pourrait vous concerner si votre revenu net imposable ne connaît pas d’augmentation, ou que cette augmentation est inférieure au taux de revalorisation appliqué sur les impôts (1,4%). De plus, si vous déclarez moins de 10 225 euros, vous serez imposé selon la première tranche – et donc exonéré d’impôts -, tandis que cela concernait auparavant les personnes déclarant moins de 10 084 euros.

D’après le journal le Parisien, cette baisse des impôts pourrait concerner 18,2 millions de foyers en France, et représenter un montant total de 13,1 milliards d’euros.

Autres modifications à prévoir pour 2022

En plus de la baisse de l’impôt sur le revenu, d’autres modifications ont été annoncées pour 2022, qui devraient avoir des effets positifs sur les finances des particuliers.

  • La taxe d’habitation progressivement supprimée. La suppression de la taxe d’habitation se poursuit en 2022, ce qui se traduit par une exonération de 65% de cette taxe pour les ménages redevables.
  • Un plafond majoré pour les réductions d’impôt liées aux dons aux organismes d’aide aux plus démunis. Tout don d’un montant inférieur ou égal à 1 000 euros pourra bénéficier d’une réduction d’impôt de 75%.
  • Un bouclier tarifaire pour la hausse du prix de l’énergie. Vous vous êtes certainement rendu compte de la hausse du prix de l’énergie, qui peut impacter le budget d’un grand nombre de particuliers. Pour faire face à cette hausse, le prix de l’électricité est notamment plafonné à 4%.
  • Reconduction des bonus écologiques. Les bonus écologiques disponibles l’année précédente, tels que la prime à la conversion, seront conservés en 2022.
  • Plus de contraintes concernant l’obtention d’un crédit immobilier. Pour limiter le risque de surendettement, les conditions d’octroi du crédit immobilier évoluent. Le crédit immobilier ne pourra pas représenter plus de 35% des ressources des emprunteurs, et sera limité à une durée d’emprunt de 25 ans. Pour autant, aucun changement n’a été annoncé en ce qui concerne la souscription d’un prêt personnel.
  • La revalorisation du Smic. Pour aider les ménages, une revalorisation du Smic doit également entrer en vigueur en 2022, qui représente une augmentation de 0,9% (10,57 euros par heure).
Êtes-vous concernés par ces changements pour l’année 2022 ? Prenez-les en compte dans le calcul de votre budget pour l’année à venir !

author
Écrit par
L’expert en prêts, Andreas Linde, travaille dans le secteur financier depuis 2014. Sur Matchbanker, il écrit sur le sujet des prêts, du refinancement, du TAEG, des taux d’intérêt et de tout ce qui concerne la finance.
Matchbanker > Impôts : changements à prévoir pour l’année à venir